TÉLÉTRAVAIL – QUAND L’EMPLOI, LE TRAVAIL ET SON ENCADREMENT CHANGENT | meta.site

TÉLÉTRAVAIL – QUAND L’EMPLOI, LE TRAVAIL ET SON ENCADREMENT CHANGENT

Voir les 9 évènements de Université du Québec à Chicoutimi
Début :2021-04-06

Malgré les aléas, vos activités professionnelles doivent se poursuivent à distance. Jamais n’avez-vous autant compté sur la collaboration de vos employés. Se pose alors la question de savoir comment obtenir les résultats attendus tout en préservant le plaisir de chacun de travailler isolément.

Dates

6, 8, 13, 15 et 20 avril 2021

Nombre d’heures

5 blocs de 90 min (7,5 heures en tout)
11 h 00 h à 12 h 30

Frais d’inscription

450 $ plus les taxes applicables

Objectifs.

La formation vise cinq objectifs, soit un par séance, à savoir :

1- Survoler les principales composantes d’un plan de continuité des activités;

2- Connaitre les modalités d’encadrement des activités accomplies en télétravail;

3- S’approprier les conditions de réciprocité nécessaires à l’établissement de relations personnalisées avec les employés travaillant à distance;

4- Identifier les aspects pathogènes tout autant que saluthogènes du travail à distance;

5- Reconsidérer sa marque employeur en fonction des nouvelles conditions d’emploi.

Contenu

Chaque objectif est traité lors d’une séance d’au plus 90 minutes. Une séance se découpe en 5 temps :

1- La description d’une situation réelle de travail (5 minutes);

2- La présentation des considérations utiles sous forme d’une checklist (45 minutes);

3- Son application à la situation décrite via un sondage interactif (Mentimeter, 15 minutes);

4- La discussion plénière des résultats (20 minutes); 5- L’appréciation de l’activité (5 minutes).

Le plan de continuité des activités (séance 1) - Que ce soit sous l’angle de scénarios catastrophes ou de l’indisponibilité des ressources, il faut spécifier les activités essentielles de travail pour assurer la résilience de l’organisation et de ses salariés en raison des risques accrus de rupture.

L’encadrement du (télé)travail et sa (ré)organisation (séance 2) - Dans le respect des lois et politiques applicables, il importe d’aménager le travail en spécifiant la contribution attendue, le degré d’autonomie requis ainsi que la manière de le contrôler, que ce soit par des mandats, des objectifs ou par la responsabilisation des employés.

• La réciprocité dans vos relations avec vos collaborateurs (séance 3) - Le travail à distance et les réunions virtuelles donnent trop souvent lieu à des échanges impersonnels, des décisions désincarnées et des choix de solutions sans risques. Pour préserver la volonté de ses collaborateurs, il importe d’établir avec eux des relations significatives. 

• Organisation saine et télétravailleurs en santé (séance 4) - La transformation du travail et de l’emploi n’est pas sans conséquence. Outre les normes existantes, il existe des considérations pratiques à respecter pour assurer la santé et le mieux-être en télétravail.

Nouvelles conditions d’emploi et marque employeur (séance 5) - Le contexte actuel n’a pas modifié que le travail. Les attentes des travailleurs s’en trouvent transformées. Pour s’assurer de la disponibilité des ressources utiles à la poursuite de vos activités, il convient d’actualiser les conditions d’emploi offertes et de les valoriser auprès de vos collaborateurs actuels et futurs.

Clientèle visée

Toute personne responsable de l’encadrement du travail à distance, du travail délocalisé ou du travail d’expatrié
Toute personne agissant comme chargée de projets ou responsable d’une équipe virtuelle

Formateur

 

Érick Chamberland

Érick Chamberland, Ph. D., CRHA

 

CRHA en titre, Érick Chamberland détient une attestation d’études doctorales en administration publique, une scolarité doctorale en relations industrielles ainsi qu’une maitrise et un baccalauréat dans la même spécialité. Après avoir vaqué à des fonctions syndicales, il a participé à la mise à jour de la Classification nationale des professions avant d’oeuvrer comme directeur des ressources humaines, de la paye et des relations du travail au sein du Groupe Michel Cadrin. Depuis 2003, il est professeur agrégé en management/ GRH au Département des sciences économiques et administratives de l’Université du Québec à Chicoutimi. De 2008 à 2014, il a agi comme conseiller pédagogique pour les programmes conjoints (Formation continue de l’UQAC et CISSS) de relève des cadres du réseau de la santé et des services sociaux du Québec. Au terme de ses fonctions intérimaires de doyen de la gestion académique et de vice-recteur aux affaires administratives, il a repris l’enseignement local et international de la négociation collective, de la gestion des ressources humaines, du changement organisationnel et des méthodes de recherche et d’intervention.

 

Cet évènement vous intéresse?